Bonjour,
Moi, Vyacheslav Maltsev.
Au nom des personnes qui ont déjà commencé leur révolution, je fais appel à tous les peuples de la Russie et à tous les citoyens en particulier.
Nous sommes tous fatigués de la tyrannie de Poutine, de la violation permanente de la Constitution et des droits légitimes de la population par Poutine. Nous sommes fatigués du vol de nos richesses par Poutine, de l’humiliation, de l’injustice monstrueuse, de la vie triste et désespérée et de l’arriération de notre pays.
Nous sommes le peuple ! Nous sommes le pouvoir en Russie !
Depuis les temps anciens, deux principes s’opposent. Tout d’abord : « Peu importe, mais que la loi prévale » et le second : « Le bien du peuple, c’est la loi suprême. » Poutine n’en utilise aucun.
Depuis 18 ans au pouvoir, il viole constamment et systématiquement la Constitution, notre loi fondamentale, adoptée par référendum. Il agit ainsi non pour le bien du peuple russe, mais pour son enrichissement personnel et celui de la caste corrompue de ses amis. De rien, tous ceux-ci sont devenus milliardaires. À présent, ils se nomment l’élite.

Poutine viole la Constitution, pour conserver son pouvoir personnel et distribuer le pouvoir à ses satrapes.

Les élections sont truquées, le pouvoir est immuable. Personne ne se soucie de l’opinion publique puisque la tenue de référendums est, en réalité, interdite par une loi anticonstitutionnelle.

L’avenir que nous promet Poutine depuis longtemps miroite faiblement dans le lointain. Aucun de chacun de nous ne le verra. Il y a environ 10 ans, dans les couloirs du Kremlin, il se disait que l’on ne construisait pas de projets lointains ambitieux parce que Poutine voulait vivre maintenant. Et il refuse catégoriquement au peuple de Russie le droit de vivre à présent.

Maintenant, le monde entier entre dans un nouveau projet socio-économique, dans une nouvelle ère, que nous appelons l’ère de l’information.

Et en Russie, Poutine restaure la féodalité. Il essaie de ramener notre peuple à l’esclavage.

Les réformes de Poutine semblent avoir été spécialement tirées des contes anti-utopiques. Presque quotidiennement, de nouvelles taxes et redevances sont introduites. Même une taxe sur les champignons, les baies et les pignes de pins est introduite, tout comme dans le dessin animé du loup-garou avide. La lutte contre l’extrémisme, rappelle le roman de Georges Orwell « 1984 », car les gens sont jugés pour de simples intentions.

Poutine distribue nos terres à la Chine, et il confisque la terre au simple citoyen russe. Poutine distribue notre richesse à d’autres pays. Il amnistie leurs dettes qui se chiffrent en milliards de dollars, mais ne pardonne pas un seul kopeck à son propre peuple.

Mon compatriote Nikolay Gavrilovich Tchernychevski a dit : « Le droit de vivre et d’être heureux est un spectre vide pour un homme qui ne peut pas se le permettre. »

La population russe compte 148 millions d’habitants. Elle représente moins de 2 % de la population mondiale et les richesses naturelles de Russe représentent plus de 40 % de la richesse mondiale. En même temps, les peuples de Russie sont pauvres et impuissants, parce que nos richesses sont pillées par ceux qui ont spolié nos droits, par ceux qui nous ont volé la Russie. Peu importe comment vous les appelez : « Coopérative Oséro » de Poutine ou « Nouvelle élite ». Ils sont et demeureront le « gang de Poutine ». Ils nous ont volé le droit de vivre et d’être heureux.

Leurs enfants et petits-enfants ont grandi et ils veulent nous voler éternellement. Ils veulent nous gouverner pour toujours. Ils se considèrent comme une nouvelle noblesse, et nous, comme leurs serviteurs.

Nous sommes leurs adversaires ! Nous sommes opposés au pouvoir de ces canailles corrompues, protégées par des tribunaux injustes et desservies par de faux médias.

 Rappel de l’article 3 de la Constitution de la Russie

  1. Le détenteur de la souveraineté et la seule source de pouvoir en Fédération de Russie sont son peuple multinational.
  2. Le peuple exerce son pouvoir directement, ainsi que par l’intermédiaire des autorités de l’État et des organes de l’autonomie locale.
  3. La plus haute expression directe du pouvoir du peuple est un référendum et des élections libres.
  4. Personne ne peut s’approprier le pouvoir en Fédération de Russie. L’usurpation du pouvoir ou l’appropriation du pouvoir est poursuivie par la loi fédérale.

Poutine et sa mafia ont accaparé le pouvoir.

Au cours des 18 années de dictature de Poutine, le peuple russe n’a jamais été interrogé par référendum et n’a jamais pu exercer son pouvoir directement, comme l’exige la Constitution. Le suffrage universel légal a été même formellement filtré. Les listes de candidatures à tous les niveaux sont soumises à approbation par l’administration de Poutine.

Nous en avons ras le bol !

Par conséquent, nous, le peuple de Russie, nous allons nous exprimer par référendum directement le 5 novembre 2017. Nous voterons à main levée. Le pouvoir, c’est nous !

Nous exigeons :

La démission immédiate de Poutine ;

La démission immédiate du gouvernement russe ;

La dissolution immédiate du Conseil de la Fédération et de la Douma d’État ;

La dissolution de la Cour constitutionnelle

Les démissions du président de la Cour suprême, du procureur général, du président du comité d’enquête, du directeur du FSB et autres.

Nous élirons un tribunal pour juger les crimes d’État, les violations répétées de la Constitution par Poutine et son gang. Nous procéderons à l’arrestation de tous les fonctionnaires corrompus !

 Le 18 mars 2018, des élections présidentielles sont prévues. Elles auront lieu. Nous fixerons à la même date les élections de toutes les autres autorités de l’État.

La population exige des élections équitables.

Par conséquent, les fraudeurs de Poutine doivent être exclus des commissions électorales. Le remplacement des membres de la commission électorales en totalité donnera l’occasion de tenir des élections objectives.

Dans la semaine suivant la destitution de Poutine, des assemblées populaires éliront les délégués qui désigneront un gouvernement de transition lors d’un congrès à Moscou. Ce gouvernement dirigera le pays jusqu’à l’élection des nouvelles autorités. La condition pour être membre de ce gouvernement sera que tous ses membres seront obligés de refuser à l’avance d’être candidat aux élections du 18 mars 2018

Nous sommes le peuple de Russie :

Nous restaurerons le régime constitutionnel sur l’ensemble du territoire de la Fédération de Russie. Nous abolirons toutes les lois et tous les règlements anticonstitutionnels.

Nous arrêterons immédiatement toutes les guerres agressives déclenchées par Poutine ».

Nous interdirons l’activité des services spéciaux répressifs contre du peuple sur le territoire de la Russie.

Nous nationaliserons les biens volés illégalement et criminellement, ainsi que toute la richesse nationale. »

Légalement, nous attribuerons à chacun sa part de richesse nationale et établirons le revenu mensuel inconditionnel de chaque citoyen.

Nous procéderons à une épuration. Nous confisquerons et distribuerons aux nécessiteux tout le butin acquis par la corruption. Dans les délais les plus brefs, nous résoudrons les problèmes de logement des citoyens.

Nous transférerons les terres agricoles non utilisées aux agriculteurs pour un usage personnel.

Nous déclarons une amnistie économique complète pour les personnes physiques et morales et nous pardonnons toutes les dettes pour les prêts bancaires usuraires, y compris les hypothèques. De même, l’État populaire assumera à son compte les dettes des citoyens pour les pensions alimentaires.

En confisquant les trésors nationaux volés à la population, nous réévaluerons immédiatement les pensions de retraite, les allocations et les salaires des employés de l’État au niveau des pays européens développés.

Nous mettrons en place un système électoral pour tous les chefs d’organes publics, des procureurs, des juges, des chefs de police et de tous les chefs de gouvernement local. Le mandat dans un poste électif sera limité à 5 ans.

La loi constitutionnelle sur la publicité des fonctionnaires à tous les niveaux obligera le renvoi immédiat des fonctionnaires pour mensonge lié à l’exercice de fonctions officielles.

Le travail des pouvoirs publics et d’autonomies locales sera contrôlé par les citoyens via des diffusions en ligne sur Internet. Tout ce qui se passe dans tous les bureaux des institutions et tous les documents de travail de tout organisme, y compris tous les documents financiers, seront automatiquement placés sur des ressources Internet accessibles au public. Il y aura également des enregistrements audio téléchargés de toutes les conversations téléphoniques officielles de tous les fonctionnaires.

Nous adopterons une loi qui établit la responsabilité financière des fonctionnaires pour les décisions prises.

 Le 5 novembre, nous allons tous au référendum national, qui sera le début de la révolution populaire de 2017 !

Nous ne céderons pas jusqu’à ce que toutes les demandes du peuple de Russie soient satisfaites !

Citoyens de Russie ! Si, le 5 novembre, nous sortons tous, alors les gens de Poutine partiront tous. Avec eux partiront l’injustice, la pauvreté, le retard et l’arbitraire monstrueux.

Nous sommes le peuple ! Nous sommes le pouvoir ! Le pouvoir, c’est nous !

Vive la révolution ! Vive la liberté ! Vive la Russie !

À bas la tyrannie !

Le soleil brille pour tout le monde !